Mavi Marmara : rapport accablant pour l’armée israélienne

Un rapport vient d’être publié sur l’attaque catastrophique de la marine israélienne contre le navire Mavi Marmara qui a coûté la vie à neuf militants d’origine turque. Ce document dénonce un manque de communication et de préparation de la part des militaires.

Le Mavi Marmara a son départ du port d'Antalya le 22 mai.

La marine, l’armée de terre et les services de renseignement n’auraient pas échangé leurs informations sur la flotille qui a voulu forcer le blocus de Gaza le 31 mai dernier. Résultat, une opération hasardeuse qui a mis les commandos marine dans une situation déséspérée, les amenant à ouvrir le feu.

Le rapport du général à la retraite Giora Eiland, chargé de l’enquête, est repris par toute la presse israélienne. Il dénonce de multiples défaillances du commandement qui ont mis les soldats mais aussi les militants en danger. Le ministère de la Défense a reconnu ces erreurs.

Reste à résoudre les litiges concernant les eaux internationales. Le gouvernement israélien maintient que les commandos déployés n’ont fait que maintenir le blocus. Les politiques déclarent également que les militants détenaient des couteaux et des bâtons dont ils se sont servis pour agresser les soldats.

Une autre commission d’enquête a été mise en place avec un ancien magistrat de la cour suprême et deux observateurs internationaux. Face à la pression internationale, Israël a tout de même consenti à faciliter le passage de certaines denrées dans la bande de Gaza même si le blocus maritime n’est toujors pas levé.

Voir aussi :
Bras de fer entre Israël et la Turquie sur fond de bavure militaire.

Photo : Free Gaza movement

A propos de l'auteur

Journaliste indépendant, Romain Mielcarek s'est spécialisé sur les thématiques liées à la défense et à la diplomatie. Il travaille régulièrement pour RFI, Atlantico, Slate, Défense et Sécurité Internationale et Pays Emergents. Doctorant en sciences sociales, il mène une thèse sur l'influence de l'armée française sur le récit médiatique de la guerre en Afghanistan. Membre de l'Alliance Géostratégique, il a participé à la rédaction des ouvrages "Les guerres low-cost" (Esprit du Livre / 2011) et "Stratégies dans le cyberespace" (Esprit du Livre / 2011).

Nombre d'entrées : 941

Laisser un commentaire

© 2009-2013 Romain Mielcarek

Retour en haut de la page